Pratiquer le Yoga à Paris : mes adresses « phares »

chapelle-de-l-archipel-tout-ca-pour-ca-yoga_00c15bac_large

On dit qu’il vaut mieux trouver soi-même sa propre salle de yoga, que ce doit être une quête personnelle, un lieu qui nous ressemble. Je suis d’accord, mais vu qu’elles sont devenues à Paris aussi nombreuses que les rivières des contes asiatiques, il ne me paraît pas inutile de proposer des points de repère. Voici donc quelques adresses qu’il faut selon moi connaître avant de commencer son « pèlerinage ».

Les quatre points cardinaux du Yoga à Paris

Rasa-Yoga-Rive-GauchePour le Yoga, quatre lieux sont considérés comme des références à Paris et méritent leur notoriété. Je commence par mon préféré, Rasa Yoga, qui a fêté ses 10 ans en 2014 et fait partie des plus célèbres à Paris. Le studio est situé près de Notre Dame, derrière une cour arborée et propose la plupart de ses séances dans une salle spacieuse à l’abri d’une verrière. Les cloches de Notre Dame, le bruit de la pluie et les rayons du soleil nous parviennent pendant le cours à travers ce filtre vitré, un vrai bonheur. Le lieu est calme, propre, bien tenu, l’ambiance feutrée, les professeurs  sont attentifs, les élèves fidèles. Je conseille de tester plusieurs cours car différentes formes de Yoga y sont enseignées.

nico_coursyogaLe cours le plus incontournable pour moi reste celui de Nico Shanti, mon professeur préféré dont j’ai déjà parlé sur ce blog. Pour ses chants spirituels, sa bienveillance, pour les jolis conseils de vie et de pensée qu’il disperse pendant les séances, souvent liés aux saisons, à la lune, au soleil (ses meilleurs amis),  pour ses rastas blondes lumineuses et son sourire communicatif… Certains de ses cours réveillent les sens dès 8h du matin, ce qui demande une certaine motivation – généralement on ne le regrette pas. Je conseille aussi son cours du dimanche matin : une séance qu’il appelle « community » parce que son prix est moins élevé (14 euros les deux heures) et parce qu’il y propose des pratiques plus créatives, interactives,  invitant parfois des flûtistes, des joueurs de hang ou diffusant sa playlist de rock, folk et world music. Les émotions les plus chargées de la semaine ne résistent pas à un morceau de Xavier Rudd (écoutez « Spirit Bird », ma préférée) ou de Krishna Daas (l’envoûtante « Calling for Afar »).

Salle-Yoga-Village-Paris-salle-entree-vue-salle-e1424695020963

Plus sportif et selon moi moins chaleureux, mais tout aussi célèbre, Yoga Village, situé au métro Opéra, propose aussi des cours pour les lève-tôt, ce qui est une pratique courante et recommandée en Inde. Dès 7 heures du matin, je conseille les cours dynamiques de Patrick (qui enseigne aussi à Rasa d’ailleurs, c’est un petit monde). J’aime les séances du dimanche proposées par Sandra, jolie fille à la silhouette de danseuse aussi élastique et légère que ses boucles blondes.

sivananda

Plus spirituel et très attachant, le centre Sivananda (situé près de la Gare de l’Est) permet de vivre une expérience proche de celle d’un Ashram indien, la nature en moins. C’est une école internationale mais c’est aussi pour la plupart des fidèles un lieu de vie, géré par des enseignants bénévoles qui servent du thé après les cours, des gâteaux ou des repas végétariens. On peut y suivre des cours de Yoga, de méditation, de philosophie, de cuisine, de calligraphies… et on se sent libre d’adhérer ou non aux principes développés dans toutes ces matières.

Enfin, le quatrième centre qui me paraît le plus important à Paris s’appelle Gérard Arnaud et propose des cours dans deux salles du 11e arrondissement, l’une située près du métro Ledru Rollin, l’autre près du métro Fille du Calvaire. Je conseille la première salle située Passage Rauch , plus particulièrement pour les cours de Vinyasa de la Japonaise Masako. Ils sont simples, accessibles, agréables et revigorants, sans vernis rhétorique ni blabla musculaire. Une vraie addiction !

D’autres lieux moins célèbres pour quelques ponctuelles salutations Yoga

yoga_raphaelle2En dehors de ces quatre salles de référence, je conseille quelques lieux récents, peut-être plus éphémères, très différents les uns des autres. D’abord, pour faire un peu d’auto-promo, je signale que j’organise des séances estivales de Yoga, Shiatsu et live music dans le décor tropical de la Grande Prairie de la Bellevilloise avec Nico Shanti, la masseuse Shiatsu Somaly Teang (dont je parlerai un jour plus en détails !), leur clique de professeurs experts en alignements (Marine Duchenes et Emma Maréchal), et de musiciens yogis (Adrien B. Prana au didjeridoo, Klaïm Hang au hang palm…). La première session a eu lieu l’été 2015 et a fait ses preuves donc nous réitérons l’expérience l’été prochain.

Pour la curiosité, je conseille de tester au moins une fois les cours proposés par l’Archipel, sous la voûte en croisée d’ogives de cet ancien couvent du XIXe siècle, reconverti en lieu solidaire exceptionnel (voir l’image tout en haut et juste ici). 10915178_10152562152601456_7848226504364993691_nEt enfin, Colibri Yoga, une toute nouvelle salle du 10e arrondissement qui mérite le détour pour ses cours d’Ashtanga Yoga. C’est apparemment la spécialité de cette salle, du moins pour l’instant. Il s’agit d’une pratique traditionnelle rigoureuse et dynamique que je choisis personnellement les lendemains de fête ou après un repas trop chargé. Bonus : cette salle est équipée de cordes accrochées au mur dont le prof se sert deux ou trois fois par séance pour nous proposer des positions inimaginables et pourtant très simples comme celle de la chauve-souris (suspendu au mur la tête en bas). Un vrai kiff.  Autre point positif : j’ai eu des courbatures toute la semaine après la première séance qui, pourtant, n’était pas si accablante sur le moment, ce qui m’a permis de répondre sans honte au médecin du travail lorsqu’il m’a demandé si je pratiquais un sport régulier.

core_IMG_1345

Pour les pratiques plus originales, j’ai l’intention de tester bientôt le Fly Yoga, pratique fondée en 2009 par Florie Ravinet et une équipe de kinésithérapeutes, ostéopathes, psychologues et psychomotriciens, qui repose sur des postures au sol et dans des hamacs.  Pour l’instant, une seule adresse existe à Paris, au cœur du 9e arrondissement. A tester aussi, le Yoga Partner ou Yoga à deux proposé notamment par Valérie Vasquez dans une école de danse située Porte de Pantin, Feeling Dance Factory. Cette jeune prof présente la pratique comme une approche tantrique du corps qui développe la confiance en l’autre, le fameux « lâcher-prise » pour se coordonner à deux. Une bonne façon d’entretenir son corps, éventuellement de soigner sa timidité et d’éveiller la zone érogène la plus puissante qui soit : le cerveau.

Ces adresses pour pratiquer le Yoga à  Paris est une version augmentée et actualisée de celles que j’avais fait paraître dans le numéro « Bien-être » du Figaroscope en mars dernier.

Publicités
Cet article, publié dans Bars et restos, Non classé, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s