Un air de Bob Dylan pour la paix

« How many times must the cannon balls fly
Before they’re forever banned? » (Bob Dylan « Blowin’ In the Wind »)

bobdylan

« Hélas, on ne fait pas que jouer de l’harmonica. Le reste du temps on vit, c’est à dire qu’on est dans une garrigue d’épines et de buissons à marcher à l’aveuglette, à s’égratigner, à se griffer, à se blesser. Et si un jour on rencontre le mufle du tigre ou la lèvre cruelle du puma, on n’aura de ressource qu’en soi-même si on est resté soi-même » (Jean Giono)

(Dessin signé Lauren)
Publicités
Cet article, publié dans Non classé, Pensées et humeurs, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s