Caméo du soleil

40c457ccf2588d999eb4bbdcce4730bd

Dimanche 8 mars 2015 était l’un des plus beaux jours de l’année. Non seulement parce que mon joli blog est né. Mais aussi parce qu’on est passé de l’hiver le plus long, grisâtre et pluvieux au plein été en une journée. Cela n’a pas duré mais le soleil a joué ce week-end-là ce qu’on  appelle un Caméo au cinéma, une apparition furtive de star très courue en lunettes noires au milieu d’une foule d’anonymes abasourdis. Les gens ont applaudi et levé leur chapeau en se doutant bien que la star ferait rapidement demi-tour et qu’il ne faudrait pas lui en tenir rigueur. Ils ont gardé leur bonnet à portée de main pour ne pas s’attacher à ce soleil versatile sur lequel ils n’auraient jamais osé compter.

On consulte des spécialistes à longueur de temps pour reprocher à nos parents leurs fragilités mais on ne s’interroge jamais sur l’effet (bénéfique je crois) que peuvent avoir, dans nos vies, ces allées et venues imprévisibles d’un élément aussi important que le soleil ! Les psys mettent souvent en garde contre les piliers incertains de nos vies, contre l’instabilité de nos références. Il suffit que notre mère ait un jour exprimé des doutes un peu humains pour être marquée du sceau de l’anormalité : « ce n’est pas normal ce que votre mère vous a fait subir ». Certains disent aussi qu’il est pervers de jouer au « coucou » avec un enfant en entrant et en sortant de la pièce, par exemple, parce que l’on nargue ainsi sa peur de nous voir disparaître à tout jamais. Mais ces psys pensent-t-ils vraiment que nous sommes en chocolat ? Ont-ils oublié que nous avons tous grandi sous la loi d’un grand soleil capricieux dont les allées et venues sont aussi hasardeuses que le contenu d’un Kinder ? Je crois qu’il est au contraire nuisible de vouloir nous épargner l’instabilité, l’imprécision, de faire entrer nos familles et nos liens dans des algorithmes systématiques alors que le Caméo du soleil nous rend si joyeux !

(Dessin signé Roxy Lapassade et trouvé ici)

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, Pensées et humeurs, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s